Un œil sur la toileAbonnez vous au fil RSS des Arts Graphiques
Ils parlent de nous

“Un vrai sens artistique dans la réalisation du site, un suivi attentif et de bons conseils sur le développement web et une grande réactivité en cas de problème. Bref, un véritable professionnel sur qui compter.”

Plus de témoignages
e-mail glossy icon © VanessaNewsletter

En Adhérant, vous recevrez gratuitement nos bulletins d'informations et nos offres spéciales.

En savoir plus

Nos références

fotoliaL'actualité des Arts Graphiques

Du rififi chez les SEO depuis que Google impose la recherche en SSL


Dans le cadre de la bataille qui oppose depuis plusieurs années Google aux entreprises d'optimisation des résultats dans les moteurs de recherche (SEO), la firme Google vient de frapper un grand coup !

En effet, le célèbre moteur de recherches impose désormais la recherche en SSL et vous pouvez, dans vos statistiques, constater de plus en plus de résultats “Mot clef indéfini”  dans la liste des mots clés utilisés par les internautes pour accéder à vos pages.

Les agences qui se sont spécialisées dans le référencement pour ce moteur sont désormais aveugles, ou presque ! D'ou la grogne qui se répand actuellement dans le milieu !

Mais, à bien y réfléchir : était-il vraiment raisonnable pour certaines d'entre elles de s’enfermer dans une activité entièrement dédié au moteur de recherche et sur la base d'outils fournis par lui-même ?

Solution de facilité pour certain sans doutes, tant la liste est longue : Google Webmaster Tools, Google Analytics, Google adresses... Tous gratuit !

Mais, de s'étonner ensuite que l'entreprise en question utilise tous les moyens à sa disposition pour conserver la pertinence de ses résultats naturels (moteurs de recherche) et oriente vers une solution payante (Adwords) ceux qui tiennent absolument à figurer dans les meilleures places (emplacement publicitaires).

Cela semble un rien naïf et peu professionnel !

Quand on observe d'un peu plus près les résultats sur une requête donnée, par exemple sa ville préférée et que l'on observe parmi les meilleures réponses des sites qui ne sont pas d'une pertinence absolue ou avec Google adresses les catégories choisies par certaines entreprises qui n'ont rien à voir avec leurs activités, on comprend aisément la démarche entreprise par Google.

Chez Graph Session, cette démarche ne fait que conforter la position que nous avons depuis des années à l'égard de nos clients : c'est à dire développer des sites pertinents, fondés sur le texte et la navigabilité avant tout à l'intention des internautes. Le référencement ou plutôt l’optimisation vis à vis des moteurs de recherche étant de ce fait naturel !

Et nous pensons que c'est servir l'intérêt de tous, celui du client, en passant par le moteur de recherche, pour mieux servir le visiteur.

Quant aux outils utilisés, le bon sens oriente vers l'indépendance et l'Open Source offre d'excellentes alternatives à Google analytics.

Et il nous semble utile de rappeler que dans la plupart des cas, c’est à dire de sites Internet corporate, le site est un outil polyvalent qui sert avant tout l’image de l’entreprise. Il est le porte-parole de l'entreprise sur Internet. Il représente la personnalité réelle et globale de la société et se doit de placer l'utilisateur au centre de la démarche.

Toute forme de triche ou d’abus sur le positionnement devient donc un handicap.

Le site Internet génère des leads grâce à son actualisation régulière et à peu de frais : communication traditionnelle (par ex. carte de visite), envoi de newsletter, agrégation sociale…

Le développement d’un site Internet s’inscrit désormais sur la durée et le réflexe du client étant d’aller se documenter sur Internet avant d’acheter, cela met en perspective un objectif à long terme : le principe de la longue traine, qui prend tout son sens sur internet.

La valeur ajoutée d’un site Internet reposant sur son coût de mise en œuvre et d’exploitation relativement faible comparé aux moyens de communication classiques et a son inscription sur le long terme, permettant de générer des ventes de façons indirecte et décalé dans le temps, il semble donc désormais inutile de focaliser le client sur un référencement couteux qui ne pourrait être qu’aléatoire dans le contexte actuel.

Et nous ne pourrions que nous féliciter si cette nouvelle donne favorisait une pertinence accrue des moteurs de recherches.